Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Brève d'actu - Biltoki, les nouvelles halles angevines
Brève d'Actu
Brève d'actu - Biltoki, les nouvelles halles angevines
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Brève d'actu - Biltoki, les nouvelles halles angevines
Brève d'Actu
Brève d'actu - La journée mondiale de l'eau
Brève d'Actu
Brève d'actu- Mémé dans les orties
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'état du secteur de la santé angevin
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'humanitaire angevin
Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Brève d'actu - Le harcèlement scolaire
Brève d'Actu
Brève d'actu - Le harcèlement scolaire
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Brève d'actu - Le harcèlement scolaire
Brève d'Actu
Brève d'actu - La nouvelle prison d'Angers
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'état du Bio en Anjou
Brève d'Actu
Brève d'actu - La vente de cartouche dans les bureaux de tabac
Brève d'Actu
Brève d'actu - La protection animale dans le Maine et Loire
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les SUV menacés
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les apiculteurs manifestent
Brève d'Actu
Brève d'actu - La colère des agriculteurs angevins
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'exposition 'Du manuscrit à la BD'
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'épiphanie en Anjou
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les violences aux abords des stades
Brève d'Actu
Brève d'actu - Le nouveau réseau des transports en commun angevin
Brève d'Actu
Brève d'Actu - Les phénomènes étranges du château de Brissac
Brève d'Actu
Brève d'actu - Des incendies de voitures au Pont de Cé
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les Punaises de lits
Brève d'Actu
Brève d'actu - Un concert caritatif au château d'Angers

Biltoki ça vous dit quelques chose ? On va en parler aujourd'hui 

Comme le signal le journal Ouest-France, ça fait 5 mois que les halles au 2 rue de la Poissonnerie ont ouvertes, l’occasion pour nous de revenir sur leur bilan mais aussi savoir peut-être ce qui se cache derrière ce nom.

Alors non Biltoki ce n’est pas un concept angevin.

On retrouve l’origine dans les Pyrénées-Atlantiques, dans le 64, à Anglet. Ville côtière réputée pour ses spots de surf, c’est aussi  la ville de ces 4 hommes que sont Bixente, Jérôme, Romain et Xabi.

En 2009, ils disent non à leur carrière respective. Et se lance dans une Co-construction avec des artisans commerçants. Le projet est simple : répondre à une demande des riverains : « avoir un commerce de bouche dans le quartier » pour reprendre leurs mots.

Rappelez-vous le 16 juin dernier l’ambiance biltokienne se faisait connaitre des angevins.  

Mais que veut dire Biltoki (je vous vois déjà me poser la question), ça veut dire « L’endroit qui rassemble » en Basque.

Revenons à ce qui nous intéresse aujourd’hui, Biltoki s’est-il inscrit dans le décor angevin ?

Pour rappel l’intérêt de ce lieu était d’avoir un espace convivial où l’on puisse trouver tout ce qui nous plait. On peut manger sur le pouce un midi, boire un verre après le travail et surtout faire ses courses.

Mais rassurez-vous ces halles couvertes ne sont pas une concurrence aux différents marchés présents quasiment tout au long de la semaine sur Angers. En effet bons nombres des commerçants sont présents sur ces deux places de ventes.

On retrouve les jours denses une sensation de marché. Vous savez cette façon de déambuler dans les allées, de regarder les produits, où tous nos sens sont exaltés. Les senteurs boulangères juste après avoir franchi le seuil et à mesure que l’on pénètre dans le bâtiment, d’autres odeurs nous taquine les narines.

C’est notamment celles des bons plats italiens qui sont préparés.

On s’avance et puis on fait marche arrière, tient on n’avait pas remarqué Babylone, une cuisine libanaise. Elise nous donne son avis sur la fréquentation de son nouveau lieu de travail depuis mi-juin.

Une fréquentation fluide qui correspond à la hauteur de ses attentes. Et en effet comme le nous rappelle Elise Biltoki fera son premier Noël.

Mais avant les fêtes de fin d’année on continue notre déambulation.

On s’avance et on s’arrête et on aperçoit au loin Jocelyne.

Elle s’est arrêtée manger un petit encas entre deux rendez-vous. Et découvre pour la première fois cette place. Voici ce qu’elle en dit.

Les produits sont eux très satisfaisant, peut-être un peu chère, c’est la question qui a été soulevé pendant ce micro-trottoir, qui est vraiment concernés par ces halles ouvertes de 8h à 22h, c’est aussi le questionnement qu’à Gilberte de cet endroit. Une première aussi pour cette normande.

Des produits chers, pas forcément local. On retrouve donc des avis vraiment divergeant sur Biltoki.

Laura chargée de communication et évènementiel des Halles de Biltoki se défend de ces aprioris. Elle conçoit les différentes préjugés mais nous explique que les halles sont très diverses et variées.

Et au sujet des produits locaux, voici ce qu’elle nous dit.

En effet Laura a raison les Biltokis s’implantent de plus en plus dans de grandes villes, pas moins d’une petite dizaine, le dernier devrait voir jour à Amiens.

Est-ce que les produits proposés sont accessible à tous ? Vous pouvez vous auditeurs vous faire votre propre avis sur le sujet. En tout cas le lieu est agréable, et surtout il faut retenir que vous pouvez très bien vous poser  en terrasse à 10h boire un petit café, entre midi et deux déjeuner, faire ses courses à 17 et prendre un verre avec quelques collègues ou amis. Tout dépend de vos envies et de votre budget.

Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Brève d'actu - Biltoki, les nouvelles halles angevines
Brève d'Actu
Brève d'actu - Biltoki, les nouvelles halles angevines
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Brève d'actu - Biltoki, les nouvelles halles angevines
Brève d'Actu
Brève d'actu - La journée mondiale de l'eau
Brève d'Actu
Brève d'actu- Mémé dans les orties
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'état du secteur de la santé angevin
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'humanitaire angevin
Radio G!
vous allez écouter un podcast Radio G! : Brève d'actu - Le harcèlement scolaire
Brève d'Actu
Brève d'actu - Le harcèlement scolaire
Radio G!
vous avez écouté un podcast Radio G! : Brève d'actu - Le harcèlement scolaire
Brève d'Actu
Brève d'actu - La nouvelle prison d'Angers
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'état du Bio en Anjou
Brève d'Actu
Brève d'actu - La vente de cartouche dans les bureaux de tabac
Brève d'Actu
Brève d'actu - La protection animale dans le Maine et Loire
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les SUV menacés
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les apiculteurs manifestent
Brève d'Actu
Brève d'actu - La colère des agriculteurs angevins
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'exposition 'Du manuscrit à la BD'
Brève d'Actu
Brève d'actu - L'épiphanie en Anjou
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les violences aux abords des stades
Brève d'Actu
Brève d'actu - Le nouveau réseau des transports en commun angevin
Brève d'Actu
Brève d'Actu - Les phénomènes étranges du château de Brissac
Brève d'Actu
Brève d'actu - Des incendies de voitures au Pont de Cé
Brève d'Actu
Brève d'actu - Les Punaises de lits
Brève d'Actu
Brève d'actu - Un concert caritatif au château d'Angers

lien direct :
https://radio-g.fr/?13325